top of page
  • Photo du rédacteurMarie Laure MADELEINE

J'ai un don, j'ai mis 35 ans à l'assumer. Je te dis toutes les étapes par lesquelles je suis passée !



Je suis clairvoyante de naissance, j'ai aujourd'hui 37 ans et une pleine acceptation de qui je suis. Mais je n'ai pas toujours vécu ces perceptions avec autant de serenité et d'honnêteté.


Etre clairvoyant c'est quoi?

C'est avoir un niveau élevé d'informations sur les humains, c'est savoir ce qu'il y a dans leur inconscient. C'est savoir à distance comment un individu fonctionne, pourquoi il vit ce qu'il vit, comment il va, et l'énergie qu'il porte. Et tout ça sans qu'il n'ait ouvert la bouche pour dire un mot !

Ça te parait dingue? Je te rassure, je comprends !


Je te raconte ici mon cheminement, peut être qu'il te parlera ?


Très souvent dans ma vie, j’ai su.

J’ai su quand mon oncle était un manipulateur avec mes parents alors que je n’avais que 6 ou 7 ans. J’ai su quoi dire aux gens pour viser juste en quelques mots et les éloigner de nous. J’ai su quand mon amoureux me mentait, ou quand la petite copine du bus avait une maman terriblement soumise et en danger.


Je pensais que c'était juste évident et que tout le monde avait mon niveau d'informations.


J'ai connu des moments où j’avais le sentiment d’être folle à me faire des films !

J’étais tellement convaincue de certaines choses même si tout me disait le contraire.

Il s'avère que la vie des années après m’a donnée raison sur ces situations, avec des preuves et des faits...


Ça te parle ce soulagement ?


Petite, j'avais le sentiment que les gens étaient de mauvaise foi à dire qu'ils ne voyaient pas la même chose que moi. J'avais ce sentiment d'être incomprise et pourtant j'ai baigné dans une famille aimante et ouverte, entourée d'animaux qu'on sauvait et que mon papa soignait par les mains (même si pudique, on ne parlait pas de cet univers spirituel à la maison ). Mon magnétisme je le tiens de lui. Ma clairvoyance, de la lignée de ma mère.


Trop souvent je n’ai pas voulu admettre. Trop souvent j’ai esquivé cette évidence.


Mais la vie gagne toujours : tu ne veux pas voir, aucun soucis, elle durcit le blocage !

Il a fallu que je vive un tsunami émotionnel pour le voir. Quand il n’y a plus rien que toi, ta solitude, ton paquet d’émotions à vivre, tu abdiques de tout ce qui te bloque : tes craintes, tes questionnements, tes doutes.

Et là tu vois.


N'ayant plus de blocages, tout est arrivé, comme si le canal enfin ouvert totalement pouvait laisser couler ce qui devait.

J’ai eu des informations sur mes proches qui étaient de plus en plus puissantes et fulgurantes.

Puis j’ai voulu "me tester" sur un cercle plus large de gens que je connaissais moins.

Et il y a un moment où j’ai osé en parler. Oser dire « je crois que je capte certaines choses sur les gens »


Mais l’univers des perchés, des charlatans qui vendent des pseudos dons pour tirer du fric me repoussait. Je ne voulais pas être mêlée à ça. A eux.


Mais je ne me sentais pas encore légitime à ce moment pour me considérer dans le camp "des vrais, des justes"


Entre doutes, et certitudes, je voulais avoir des preuves.

Et les preuves dans ce monde de l'invisible, c'est vous, vos retours suite à des consultations.

J'ai donc été me confronter à l'inconnu. Le vrai inconnu : recevoir des personnes avec qui je n'avais aucun lien de prés ou de loin ! Au moins j'aurais mes réponses : est-ce que je sais lire l'énergie et l'inconscient des humains, est-ce que je les aide dans leur vie?


J'ai donc proposé mes premières consultations gratuitement. Je n'avais ni cabinet, ni site Internet, ni même tarif de consultation.

J'y suis allée en toute humilité et transparence !


La justesse des informations que je captais sur ces personnes me fascinait !

Avant même de les avoir devant moi, je savais pourquoi ils venaient me consulter, je savais ce qu'ils venaient faire bouger. Plus l'information m'arrivait, plus je plongeais dedans, plus j'en savais sur la personne.

N'ayant pas peur d'être nulle et ne cherchant pas à être efficace, j'y suis allée sans crainte ou retenue.


Et les retours de ces personnes me dépassaient : ils venaient valider ce que mon arrière grand-mère avait dit "il y a un don dans notre famille".


Alors j’ai assumé être clairvoyante. Et tout c'est enchainé.

J'ai cherché un cabinet. Je le voulais à la mer pour le pouvoir que l'eau entraine sur les émotions.

Résultat, je l'ai trouvé en deux jours à Ouistreham.

Je le partage avec deux professionnelles : une douce et puissante psychologue et une coach de vie géniale.


J'ai créé ce site en quelques jours et naturellement les demandes de consultation se sont réservées sur mon agenda. Que ce soit les séances individuelles ou les journées d'immersion en groupe.


Il y a un temps pour tout : j'avais ce don mais je n'étais pas en mesure de l'assumer avant.

Je n'avais pas le bagage émotionnel pour le vivre avant.

Etre clairvoyante c'est utiliser son corps comme canal de réception pour ensuite traduire les informations recueillies en mots pour les partager à son patient.

C'est donc ressentir des émotions qui peuvent être dures, violentes, bousculantes, intenses. Je sais le type d'émotions et le curseur d'intensité que tu vies quand je me branche sur toi.


Aujourd'hui, je sais vivre l'émotion sans qu'elle ne m'affecte. Il y a 5 ans j'en aurais été incapable.

Comment je fais pour ne rien subir de ces énergies que je capte?

J'ai touché un niveau d'intensité très élevé de douleur dans mon passé, je l'ai digérée.

Dans cet abîme, j'ai frayé différents chemins. Un chemin par émotion.

Aujourd'hui, ils sont mes alliés, ils me permettent d'identifier ce que tu ressens quand je te reçois. Mais ce canal n'est plus fragile ou sensible. L'énergie peut passer sans qu'elle ne m'impacte.


Et c'est là où tu vois la justesse de la vie : avoir ce don était là de naissance, mais la clairvoyante que je suis, devait vivre des scènes de vie particulières pour avoir les ressources physiques et mentales afin de tenir cette mission.


Ne sous-estimez pas la notion d'énergie. La capter engendre qu'elle passe par soi.

Soigner les maux du corps engendre de savoir la bouger pour apaiser le mal.

Je vois tellement de professionnels aller dans l'univers spirituel bien au delà du niveau qu'ils ont vraiment... Les conséquences peuvent être graves pour eux et pour vous.


Alors quel est le bilan de tout ça ?

Aujourd'hui, je sais gérer l'énergie, je sais l'interroger, la bouger et donc vous aider. Vous aider à une prise de conscience, vous aider à voir plus grand, plus large, à retrouver de l'air et à voir combien la vie est bien plus grande et puissante que le regard que vous portez sur elle.


Tout ce chemin était bénéfique pour être en mesure de prendre pleinement possession de ces capacités innées et puissantes. Je me sens solide et fière de cette mission que je vais, avec beaucoup d'humilité, mener du mieux que je peux au service des humains qui en ont besoin !


Tu as des questions sur ma façon de travailler ? Ecris-moi !

Ou retrouve-moi sur Instagram


 

Comments


bottom of page